"Les Marronniers"
Une petite pension de famille... unique en son genre.

Créée au début du siècle, face au Jardin du Luxembourg au cœur du 6ème arrondissement de Paris, cette structure légère, d'un type en voie de disparition, accueille tout au long de l'année étudiants, touristes et même quelques solitaires du quartier refusant de dîner seuls chez eux. Tous peuvent alors mesurer des différences de taille avec un séjour normal en hôtel, où le service, dans le meilleur des cas, est plus conventionnel et routinier que familial. L'ambiance conviviale, les recettes échangées dans la cuisine, les cours culinaires même, pour ceux qui le souhaitent, ou bien l'aide apportée aux cours de français, sont autant de sources de souvenir impérissables. Cette atmosphère familiale, donc, les grandes conversations et autres confidences, dans toutes les langues, font facilement oublier aux hôtes leur statut de client. Le moment du départ est l'occasion de constater leur attachement à la pension et à ses rituels charmants. Y revenir un jour, beaucoup en expriment le désir. Certains le font d'ailleurs périodiquement et, plutôt que de constituer un hébergement lors de voyages formels, cette halte dans la capitale représente un objectif en lui-même. Il est alors hors de question de venir en France sans rendre visite aux "Marro"... et à son hôtesse. La facilité d'obtenir des repas "spéciaux", personnalisés et éventuellement agrémentés de conseils diététiques, est grandement appréciée par beaucoup, qui découvrent qu'un repas n'est pas uniquement une nécessité vitale mais peut aussi être un lieu de partage d'expériences et d'émotions. Cette chaleur humaine fait bien souvent défaut aux autres structures d'accueil, état de fait que les visiteurs ne manquent jamais de rappeler, tant d'ordinaire on les traite comme des... étrangers.